Préambule

Vous êtes un Seigneur-Sorcier survivant de l’Archipel d’Erret. C’est un territoire où des centaines d’îles sont reliées les unes aux autres par d’immenses ponts. Les ponts faisaient autrefois la grandeur et la prospérité de l’Archipel et permettaient au commerce d’être florissant entre les îles. Les richesses de l’Archipel qui transitaient uniquement par ces ponts offraient à tous les habitants une vie de confort et d’insouciance. Mais aujourd’hui, la surpopulation, l’épuisement des ressources naturelles et la cupidité aveugle des Seigneurs-Sorciers ont créé un déséquilibre cataclysmique dans l’Archipel d’Erret. Il n’y a plus un jour qui passe sans que la terre ne se déchire et sans que les eaux ne viennent engloutir les îles les plus fragiles. Les Seigneur-Sorciers s’affrontent désormais pour prendre le contrôle des îles les plus hautes et les plus sûres de l’Archipel. Pour survivre en ces lieux hostiles, vous devez traverser les ponts et combattre les autres Seigneurs-Sorciers pour vous emparer de leurs terres.

Mise en place

Chaque joueur reçoit une carte «Bastion/Fort». Disposez les 2 cartes «Pont» dans l’espace de jeu.

Avant de commencer une partie de Clash of Decks, choisissez le format et le mode de jeu souhaité.

Choisissez d’abord un mode de jeu : le mode Solo si vous souhaitez jouer seul ou le mode Duel si vous souhaitez jouer à deux joueurs. D’autres modes de jeu (Coopératif, par Équipe, Chacun pour soi, Legacy…) seront prochainement disponibles.

Choisissez ensuite un format de jeu : Préconstruit, Draft, Construit. Note : si vous jouez en mode Solo, vous ne pouvez pas choisir le format Construit.

PRECONSTRUIT : Nous vous recommandons ce format pour vos toutes premières parties. Chaque joueur choisit un des quatre decks pré-construits. Si vous jouez en mode Solo, les cartes des trois autres decks constituent le deck de l’IA. Pour le format Pré-construit, vous n’avez besoin que d’une seule copie du Starter Kit. Voici la liste des 4 decks pré-construits :

  • DECK 1 : ANNIHILATION, BARON, BOOM!, BRUTE, CARAPACE, PARTISAN, REVENANT, TROLL
  • DECK 2 : ABOMINATION, ALPHA, COMBUSTION, LIEUTENANT, MICROCTOPUS, OGRE, SCRIBE, SHAMAN
  • DECK 3 : BRIGAND, DISCIPLE, GNOME, GRRR, MARTYR, METEORITE, PARASITE, VORTEX
  • DECK 4 : ABERRATION, ASSASSIN, CARNIVORE, CYCLONE, MACHINE, MUTANT, REPTILE, ZOMBIE

DRAFT : Nous vous recommandons le format Draft après avoir essayé chacun des decks pré-construits. Dans ce format, les joueurs choisissent des cartes à partir d’un deck commun pour se construire une main de 8 cartes uniques. Mélangez toutes les cartes et faites-en une pioche. Dévoilez ensuite les 4 premières cartes du dessus du paquet. D’abord, le Joueur A choisit une carte parmi les 4 cartes disponibles. Ensuite, le Joueur B choisit 2 cartes parmi les 3 disponibles. Enfin, le Joueur A récupère la carte restante. Répétez l’opération, mais cette fois-ci, c’est au Joueur B de choisir la première carte. Recommencez l’opération jusqu’à ce que chaque joueur dispose de 8 cartes. Pour le format Draft, vous n’avez besoin que d’une seule copie du Starter Kit. 

CONSTRUIT : Le format Construit s’adresse aux experts qui maîtrisent parfaitement les mécaniques du jeu ainsi que les synergies des capacités spéciales. Avant de débuter la partie, les joueurs construisent leur propre deck en choisissant 10 cartes parmi toutes les cartes du jeu. D’abord, le joueur A révèle les 10 cartes de son deck faces visibles et le joueur B en choisit une qui est retirée de son deck pour toute la durée de la partie. Puis le joueur B révèle les 10 cartes de son deck faces visibles et le joueur A en choisit une qui est retirée de son deck pour toute la durée de la partie. Ensuite, le joueur A choisit une seconde carte parmi les 9 restantes dans le deck du joueur B, elle est retirée de son deck pour toute la durée de la partie. Enfin, le joueur B choisit une seconde carte parmi les 9 restantes dans le deck du joueur A, elle est retirée de son deck pour toute la durée de la partie. Après que deux cartes ont été bannies de chaque deck, chaque joueur est en possession d’un deck composé de 8 cartes. Pour le format Construit, chaque joueur doit avoir une copie du Starter Kit.

Les joueurs mélangent leurs cartes, elles forment leur main. Puis, ils placent leur carte «Bastion» à l’extrémité gauche de leur main. Lancez une pièce pour déterminer le premier joueur. Pour son premier tour, il commence la partie avec seulement 6 Mana.

Déroulement

Les joueurs jouent chacun leur tour. Un tour se décompose en 3 phases :

Phase 1 – Régénération du Mana

Le joueur gagne autant de Mana que le nombre de cartes dont il dispose en main (incluant la carte «Bastion/Fort»). Le Mana permet de payer le coût des cartes. Il pourra s’en servir pendant la phase 2 et 3 pour jouer des cartes Créatures et des cartes Incantations.

Phase 2 – Invocation

Le joueur peut dépenser le Mana récupéré pendant la phase 1 afin de jouer des cartes de sa main. Un joueur ne peut jouer que les 4 cartes les plus à gauche de sa main (sans prendre en compte la carte «Bastion/Fort»).

Le coût en Mana d’une carte est indiqué en haut à gauche. Le Mana qui n’est pas dépensé pendant un tour est perdu. Un joueur ne peut pas dépenser plus de Mana qu’il n’en a récupéré pendant sa précédente phase 1.

Le plateau de jeu est composé de deux lignes. Quand il joue une carte, le joueur choisit sur quelle ligne la placer.

Les joueurs invoquent des créatures uniquement dans leur Royaume respectif : le joueur A pose ses cartes à gauche des cartes «Ponts» et le joueur B pose ses cartes à droite des cartes «Ponts». Il n’y a pas de limite au nombre de cartes sur une ligne. Une créature invoquée est posée depuis la main du joueur dans l’espace de jeu, face visible, sur la ligne de son choix, derrière ses autres créatures déjà posées en jeu. La carte reste en jeu tant qu’elle n’est pas détruite.

Phase 3 – Assaut

Une créature possède des Points de Vie et une valeur d’Attaque.

Une créature ne peut pas attaquer pendant le tour où elle arrive en jeu. Chaque créature que contrôle le joueur inflige sa valeur d’Attaque à une créature adverse. Les créatures attaquantes s’activent automatiquement dans un ordre prédéterminé : d’abord la ligne du haut, de la créature la moins proche à la plus proche du «Pont» ; puis la ligne du bas, de la créature la moins proche à la plus proche du «Pont».

Quand une créature subit au moins autant de dégâts cumulés que la valeur de ses Points de Vie, la créature est détruite. Elle encaisse l’intégralité des dégâts de l’attaque et la carte retourne dans la main de son propriétaire, à l’extrémité droite.

Avancez alors toutes les créatures de la ligne en direction du «Pont» pour combler l’espace laissé libre. Les créatures attaquées ne répliquent pas et celles qui n’ont pas été détruites régénèrent tous leurs PV à la fin du tour.

Lors d’un Assaut, une créature inflige sa valeur d’Attaque à la créature adverse la plus proche sur la même ligne. S’il n’y a pas de créature adverse qui puisse être attaquée, alors la créature inflige des dégâts directement au «Bastion/Fort» de son adversaire.

Quand une carte «Bastion/Fort» subit des dégâts, décalez la carte dans la main du joueur d’autant d’emplacements vers la droite.

Quand une carte «Bastion» atteint l’extrémité droite de la main d’un joueur, elle est détruite : pivotez la carte côté «Fort» et replacez-la à l’extrémité gauche de la main du joueur. Les dégâts excédentaires infligés au «Bastion» ne se répercutent pas sur le «Fort». Quand une carte «Fort» atteint l’extrémité droite de la main d’un joueur, ce joueur a perdu.

Fin de partie

La partie s’arrête dès qu’une carte «Fort» atteint l’extrémité droite de la main d’un joueur. Son adversaire est alors déclaré vainqueur.

Liste des différents types de cartes

Les cartes Créatures sont posées en jeu et y restent tant qu’elles ne sont pas détruites.

Une carte Incantation peut être jouée à son tour, pendant la phase d’Invocation et pendant la phase d’Assaut. Une Incantation peut cibler n’importe quelle créature. L’effet d’une carte Incantation s’applique immédiatement après que la carte a été jouée. Replacez ensuite la carte Incantation à l’extrémité droite de la main de son propriétaire.

Liste des capacités spéciales

Ces icônes représentent les capacités spéciales de certaines créatures. Ces capacités spéciales ne doivent être prises en compte que lorsque la créature est en jeu.

Splash : Inflige ses dégâts à la créature ciblée ET à la créature située à la même place, sur la ligne voisine.

Perforation : Inflige ses dégâts à la créature ciblée ET à la créature située derrière elle, sur la même ligne (pas au Bastion/Fort).

Rage : Peut attaquer des créatures adverses (pas le Bastion/Fort) pendant le tour où elle est posée en jeu.

Protection : A chaque tour, réduit à 0 la première source de dégâts dont cette créature est la cible.

Indestructible : Ne subit pas les effets et les dégâts provenant de cartes Incantation.

Berserk : Chaque fois que cette créature attaque et détruit une créature adverse, elle attaque à nouveau.

Sprint : Chaque fois que cette créature attaque, déplacez-la jusqu’à ce qu’elle soit la plus proche du Pont. Pour cette attaque, elle inflige +x dégâts, x est égal au nombre de créatures par-dessus lesquelles elle s’est déplacée.

Aura : L’Aura est toujours associée à une autre capacité spéciale. Les créatures adjacentes, sur la même ligne, bénéficient de cette capacité spéciale associée. La créature qui possède l’Aura ne bénéficie pas elle-même de cette capacité spéciale associée.

Mode solo – Partie rapide

Le mode solo de Clash of Decks vous permettra de jouer seul, en Partie rapide ou en Partie personnalisée. Appliquez toutes les règles du jeu de base. Si la règle du jeu de base et la règle du mode solo se contredisent, appliquez toujours la règle du mode solo. L’IA désigne l’Intelligence Artificielle que vous allez affronter dans ce mode.

Mise en place

Recevez une carte «Bastion/Fort». Disposez les 2 cartes «Pont» dans l’espace de jeu.

Mélangez 32 cartes et formez-en une pioche.

Dévoilez ensuite les 4 premières cartes du dessus de cette pioche. Choisissez une carte parmi les 4 cartes disponibles. L’IA récupère les 3 cartes restantes. Répétez l’opération jusqu’à ce que vous disposiez de 8 cartes et que l’IA dispose de 24 cartes.

Mélangez vos 8 cartes et placez votre carte «Bastion» à l’extrémité gauche de votre main.

Mélangez les 24 cartes de l’IA et formez une pioche face cachée. Placez une carte «Bastion» tout en dessous de cette pioche. Vous commencez la partie. Pour votre premier tour, vous disposez de seulement 6 de Mana.

Déroulement d’un tour de jeu

Votre tour de jeu se déroule de manière strictement identique à la règle du jeu de base. Quand votre tour est terminé, c’est le tour de l’IA :

Phase 1 : Régénération du Mana

L’IA dispose d’un montant fixe de Mana. Pour une Partie rapide, le montant fixe est de 6 et le montant variable est de +1 de Mana pour chaque créature que vous avez en jeu.

Phase 2 : Invocation

Révélez la première carte du dessus de la pioche de l’IA et disposez-la dans le Royaume de l’IA, sur la ligne du haut, derrière les éventuelles créatures déjà présentes en jeu.

Si la valeur totale des cartes invoquées ce tour-ci n’atteint ou ne dépasse pas le montant total de mana de l’IA, alors révélez à nouveau la carte du dessus de la pioche de l’IA. Puis, disposez-la dans le Royaume de l’IA, sur la ligne du bas, derrière les éventuelles créatures déjà présentes en jeu.

Continuez ainsi d’invoquer des cartes, en alternant ligne du haut et ligne du bas, jusqu’à ce que la valeur des cartes invoquées ce tour pour l’IA atteigne ou dépasse son Mana disponible.

Si l’IA révèle une carte Incantation, celle-ci cible systématiquement la créature adverse la plus proche du «Pont» sur la ligne. S’il n’y a pas de cible, la carte Incantation reste sans effet et est placée dans la défausse de l’IA. L’IA ne dépense pas de Mana pour une carte Incantation qui n’a pas de cible. La défausse de l’IA est située juste à côté de sa pioche et est constituée de ses créatures détruites et de ses cartes Incantation utilisées.

Phase 3 : Assaut

Quand une créature de l’IA est détruite ou quand une Incantation est jouée, placez la carte dans la défausse de l’IA. Quand l’IA subit une attaque d’une de vos créatures, prenez autant de carte du dessus de sa pioche que la valeur de dégâts infligés et placez ces cartes faces visibles dans sa défausse.

Quand la pioche de l’IA est vide et que sa carte «Bastion» est visible, alors pivotez-la côté «Fort». Mélangez alors les cartes de la défausse de l’IA et formez une nouvelle pioche que vous placez par dessus sa carte «Fort».

Fin de partie et conditions de victoire :

La partie s’arrête dans deux situations. Si votre carte «Fort» atteint l’extrémité droite de votre main, l’IA est aussitôt déclarée vainqueur. Vous avez perdu.

Si la pioche de l’IA est vide et que sa carte «Fort» est visible, l’IA joue un dernier tour de jeu. Si vous résistez à cet ultime tour de jeu, vous gagnez la partie.

Mode solo РPartie personnalis̩e

Modulez le niveau de difficulté de l’IA et tentez de progresser jusqu’au niveau 5 ! Avant de vous lancer dans les Parties Personnalisées, nous vous recommandons de pratiquer quelques Parties rapides pour apprendre et découvrir les règles et les spécificités du mode solo de Clash of Decks.

1 / Après le draft, choisissez un niveau de difficulté :

Facile : 1 point de difficulté

Moyen : 2 points de difficulté

Difficile : 3 points de difficulté

Héroïque : 4 points de difficulté

Mythique : 5 points de difficulté

2 / Puis, personnalisez l’IA par rapport au niveau de difficulté choisi précédemment.

• Déterminez le montant de Mana variable lors de la phase Régénération du Mana de l’IA :

+1 de Mana pour chaque créature que vous avez en jeu (+0 point de difficulté).

+2 de Mana pour chaque créature que vous avez en jeu (+2 points de difficulté).

• Déterminez le montant de Mana fixe lors de la phase Régénération du Mana de l’IA :

6 (+0 point de difficulté)

7 (+1 point de difficulté)

8 (+2 points de difficulté)

9 (+3 points de difficulté)

10 (+4 points de difficulté)

• Déterminez qui est le premier joueur :

Le joueur (+0 point de difficulté)

L’IA (+1 point de difficulté)

• Déterminez la résilience de l’IA :

Sans «Bastion», l’IA commence la partie directement avec «Fort» (-1 point de difficulté)

Avec «Bastion» (+0 point de difficulté)

• Déterminez la résistance de l’IA :

Vos attaques sur la pioche de l’IA infligent autant que la valeur d’attaque de vos créatures attaquantes (+0 point de difficulté)

Vos attaques sur la pioche de l’IA sont réduites à 1 dégât (+2 points de difficulté)

• Déterminez une unique capacité spéciale que possèdent toutes les créatures de l’IA :

Aucune (+0 point de difficulté)

Splash (+1 point de difficulté)

Perforation (+1 point de difficulté)

Rage (+1 point de difficulté)

Protection (+1 point de difficulté)

Berserk (+1 point de difficulté)

3/ Maintenant, jouez !

Si vous avez des suggestions ou des questions sur les règles, merci de nous contacter : info@grammesedition.fr

FAQ РG̩n̩ral

Puis-je jouer à Clash of Decks avec un seul Starter Kit? Pour le mode solo et le mode duel (format Draft), vous n’avez besoin que d’un seul exemplaire du Starter Kit. Pour le mode duel (format Construit), chaque joueur doit avoir un exemplaire du Starter Kit.

Est-ce que je dois décaler les créatures restantes en jeu en direction du pont si une créature plus proche a été détruite où doit-on les laisser sur l’emplacement qu’elles occupent jusqu’à la fin du tour ? Quand une créature est détruite (et donc revient à l’extrémité droite de la main de son propriétaire), il faut décaler immédiatement toutes les créatures de la ligne vers le pont pour combler l’espace.

Est-il possible de n’invoquer aucune créature pendant sa phase d’Invocation ? Oui, il est possible de ne rien invoquer, que ce soit par choix ou par manque de Mana.

Puis-je jouer toutes les cartes de ma main (en dehors de la carte Bastion/Fort) ? Non, vous devez au moins en garder une. Si vous n’avez plus que le Bastion/Fort en main, alors la carte est à l’extrémité droite de votre main et vous perdez donc la partie.

Comme je ne peux jouer que les 4 cartes les plus à gauche de ma main (sans compter la carte Bastion/Fort), est-ce que ce sont les 4 mêmes cartes pour toute la phase d’Invocation ou est-ce que lorsque je pose une carte en jeu, j’ai accès immédiatement à la carte suivante ? Pendant sa phase d’Invocation, lorsqu’un joueur pose une carte de sa main en jeu, sa 5eme carte la plus à gauche devient immédiatement sa 4eme carte la plus à gauche. Il peut désormais jouer cette carte pendant cette même phase d’Invocation ou pendant une prochaine phase d’Invocation.

Peut-on poser des cartes en jeu sur une ligne en les intercalant avec celles déjà posées en jeu ? Non, quand une carte est posée en jeu sur une ligne, elle doit être placée derrière la carte la plus éloignée du pont.

Si une attaque inflige à une créature plus de dégâts que la valeur de ses Points de vie, est-ce que les dégâts excédentaires sont infligés à la créature suivante sur la même ligne et/ou au Bastion/Fort ? Non, les dégâts excédentaires sont perdus. Il est donc possible d’encaisser une attaque de forte valeur avec une créature qui dispose de peu de Points de Vie.

Quand je joue des cartes qui sont à gauche de mon Bastion/Fort, elles se décalent automatiquement vers la gauche. Puis quand mes créatures détruites reviennent dans ma main, elles reviennent à l’extrémité droite de ma main. Ce système fait donc office de soin ? Tout à fait !

Plus j’ai de créatures en jeu, moins j’ai de Points de vie et de Mana ? Exactement, ce système permet de rééquilibrer continuellement le rapport de forces entre les joueurs.

Si une attaque inflige au Bastion plus de dégâts que la valeur de ses Points de vie, est-ce que les dégâts excédentaires sont infligés au Fort ? Non, les dégâts excédentaires infligés au Bastion ne se répercutent pas sur le Fort.

Quand peut-on jouer une carte Incantation ? Les cartes Incantation peuvent être jouées à n’importe quel moment pendant la phase d’invocation et pendant la phase d’assaut. Quand une carte Incantation est jouée, il faut généralement désigner une créature comme cible. La carte Incantation doit être révélée lorsqu’elle est jouée et dès que son effet est résolu, la carte Incantation remonte à l’extrémité droite de la main de son propriétaire.

Peut-on jouer une carte Incantation plusieurs fois pendant un même tour ? Si vous avez 5 cartes ou moins en main (en comptant le Bastion/Fort), il est possible de jouer une carte Incantation plusieurs fois dans un même tour (dans la limite de son mana disponible).

Est-ce que les Incantations suivent la même règle que les créatures, c’est-à-dire qu’elles ne font des dégâts qu’un tour après avoir été joué ? Non, l’effet des Incantations s’applique immédiatement.

Les capacités spéciales s’appliquent-elles obligatoirement ? Oui, les capacités spéciales se déclenchent automatiquement et systématiquement. Si elles peuvent s’appliquer, elles doivent s’appliquer.

Quand plusieurs créatures sont détruites en même temps avec Splash ou Perforation, dans quel ordre doivent-elles être replacées dans la main de leur propriétaire ? C’est le propriétaire des cartes qui décide de l’ordre dans lequel les cartes remontent à l’extrémité droite de sa main.

FAQ РCapacit̩s sp̩ciales

Si une créature avec la capacité spéciale Perforation ou Splash attaque une créature avec la capacité spéciale Protection, est-ce que la Perforation ou le Splash se déclenche ? Oui, la Perforation ou le Splash se déclenche. Seuls les dégâts infligés directement à la créature disposant de la capacité spéciale Protection sont absorbés.

Une créature subit une attaque d’une créature adverse qui dispose de la capacité spéciale Perforation. S’il n’y a pas d’autre créature derrière la créature attaquée, est-ce que la Perforation inflige des dégâts au Bastion/Fort ? Non, la capacité spéciale Perforation inflige des dégâts uniquement aux créatures (jamais au Bastion/Fort).

Si une créature possède les capacités spéciales Splash ET Perforation, est-ce que la Perforation s’active aussi sur la créature qui est derrière la créature qui a subi le Splash ? Non, la Perforation inflige des dégâts uniquement à la créature située derrière la créature qui est la cible de l’attaque, sur la même ligne.

S’il n’y a pas de créature sur une ligne et qu’une de mes créatures attaque le Bastion/Fort, est-ce que le Splash ou la Perforation s’active ? Non, les capacités spéciales Splash et Perforation ne s’activent que sur des créatures, jamais sur le Bastion/Fort.

Une créature avec la capacité spéciale Rage permet-elle d’attaquer directement le Bastion/Fort le tour ou elle arrive en jeu ? Non, la capacité spéciale Rage permet d’attaquer uniquement les créatures adverses (jamais le Bastion/Fort) dès le tour où la créature arrive en jeu.

Une créature avec la capacité spéciale Indestructible peut-elle être la cible d’une Incantation ? Oui. Même si elle ne subira ni ses dégâts, ni ses effets, une créature avec la capacité spéciale Indestructible peut tout de même être ciblée par une carte Incantation.

Si une créature qui possède la capacité spéciale Sprint n’est pas la plus proche du Pont, est-ce qu’elle fait deux attaques dans le tour : une première avec le bond, puis une seconde quand revient son tour dans la ligne ? Non, une créature avec la capacité spéciale Sprint ne fait qu’une seule attaque dans le tour.

Quand est-ce que se dissipe le bonus d’attaque octroyé par la capacité spéciale Sprint ? Le bonus d’attaque octroyé par la capacité spéciale Sprint reste actif jusqu’à la fin de la phase d’Assaut.

Lorsqu’une créature possède la capacité spéciale Berserk et qu’elle détruit une créature, s’il n’y a plus de créature adverse sur sa ligne, est-ce qu’elle attaque le Bastion/Fort ? Oui, quand une créature avec la capacité spéciale Berserk détruit la dernière créature adverse d’une ligne, elle peut attaquer à nouveau et c’est donc le Bastion/Fort qui est la cible de cette attaque (sauf s’il s’agit d’une créature qui vient d’être posée en jeu ce tour et qui peut attaquer grâce à la capacité spéciale Rage).

Lorsqu’une créature possède la capacité spéciale Berserk et qu’elle détruit le Bastion, peut-elle attaquer à nouveau ? Non, la capacité spéciale Berserk ne s’active que lorsqu’une créature est détruite. Le Bastion n’est pas une créature.

Jusqu’à quand est-ce que une créature adjacente bénéficie de la capacité spéciale octroyée par une Aura ? La créature adjacente en bénéficie tant que la créature avec l’Aura est en jeu. Aussitôt que cette créature se déplace ou qu’elle quitte le jeu (et retourne dans la main de son propriétaire), la créature adjacente perd immédiatement l’effet octroyé par l’Aura.

Est-ce que la créature qui possède une capacité spéciale Aura bénéficie elle-même de cette capacité spéciale ? Non, la créature elle-même ne possède pas cette capacité spéciale. Seules les deux éventuelles créatures adjacentes en bénéficient.

Categories: Non classé

104 Comments

vince · 2 October 2021 at 21h03

Est-ce qu’il y a possibilité d’avoir plusieurs exemplaires d’une même carte dans son deck en mode construit, ou c’est seulement une de chaque ?

    Leandre · 2 October 2021 at 22h20

    Un seul exemplaire maximum : aucun doublon n’est accepté dans un deck en mode construit.

NOYER Jean-Stéphane · 4 October 2021 at 14h32

J ai backé le projet ks, je suis à la recherche d un pdf résumant, la règle et les diverses capacités. merci pour votre super boulot

    Leandre · 4 October 2021 at 15h40

    Tu peux consulter toutes les infos sur cette page et/ou tu peux générer un PDF en bas de cette page.

      yves-laurent · 9 October 2021 at 15h18

      Je me posais la même question au sujet d’un petit pdf récapitulatif. Je me dis que ça pourrait être sympa quand même d’avoir un truc type “livret de règles” à télécharger sur le site. 😉

Dom · 4 October 2021 at 15h37

Pouvez-vous expliquer/commenter la vidéo de présentation de la capacité “Aura” ? Je ne suis pas sûr de bien la comprendre.

Est-ce que, dans un même tour et une même phase d’assaut, les dégâts de plusieurs créatures attaquantes s’additionnent face à une créature en défense coriaces ? C’est ce que je comprends de “Les Points de Vie des créatures se régénèrent à la fin du tour”.

Et du coup, j’ai l’impression qu’il faudrait, au début de la vidéo “Aura”, montrer que le Zombie vient d’être posé… non ? Ou peut-être même que les 3 créatures ont été posées dans un même tour ?

Merci !

    Leandre · 4 October 2021 at 15h40

    Oui, tous les dégâts se cumulent pendant le tour. Puis à la fin du tour, les créatures qui n’ont pas été détruites regagnent tous leurs Points de Vie. La vidéo de la capacité spéciale Aura indique que le Shaman octroie la capacité spéciale Rage aux deux créatures adjacentes (Zombie et Baron). Ces deux créatures peuvent donc attaquer dès le tour où elles sont mises en jeu. Zombie attaque, il inflige 3 dégâts au Brigand. Puis, Baron attaque et inflige 3 dégâts au Brigand. Brigand vient de subir un total de 6 dégâts cumulés sur le tour, il est détruit et remonte dans la main de son propriétaire. Shaman, lui, n’a pas attaqué parce qu’il ne possède pas lui-même la capacité spéciale Rage. Il pourra attaquer lors du prochain tour.

      Emilie · 9 October 2021 at 21h35

      Si l’on veut activer les cartes à droite et à gauche delà carte shaman qui possède rage et aura il faut avoir poser les 3 cartes dans le même tour c’est bien cela?

        Leandre · 9 October 2021 at 22h04

        Oui, je confirme que les deux cartes adjacentes au Shaman pourront attaquer le tour où elles sont mises en jeu parce que le Shaman possède l’Aura : Rage.

Stteiph · 4 October 2021 at 15h44

Bonjour.
Bien reçu les deux decks, c’est parfait.
Pour ce qui est des règles, vont-elles encore évoluer (corrigées) ces jours prochains ou peux-t-on déjà imprimer le PDF ? Un numéro de version à ajouter en cas de correction ?
En vous remerciant pour tout le travail accompli, bravo !

    Leandre · 4 October 2021 at 15h53

    Les règles sont vouées à s’étoffer à chaque édition de nouvelles extensions. Donc, pas de modification ou d’ajout prévus avant la publication des 6 nouvelles extensions prévues sur Kickstarter en novembre.

      Stteiph · 4 October 2021 at 17h39

      Ok merci beaucoup Léandre. 😉

Yoh · 4 October 2021 at 21h11

Peut-on attaquer avec une créature ayant 0 points d’attaque (comme par exemple Carapace) pour faire sauter la capacité Protection d’une créature adverse, pour pouvoir ensuite l’attaquer avec une autre créature qui lui occasionnera des points de dégâts?

    Leandre · 4 October 2021 at 22h12

    Protection réduit à 0 la première source de dégâts que la créature devrait subir. Donc, ça bloque aussi bien les dégâts des créatures (une attaque direct ou un ricochet provenant d’une Splash ou d’une Perforation) que les dégâts des incantations.

    Je viens de me rendre compte que le descriptif de la capacité spéciale Protection actuellement dans les règles en ligne date d’avant l’introduction des cartes incantations. C’est une coquille qu’il faut que je mette rapidement à jour.

      Ben · 7 October 2021 at 7h42

      Bonjour Leandre,
      Tu ne réponds pas entièrement à la question 🙂
      La carapace qui fait déjà 0 dégâts fait-elle proc le bouclier ? Ou est-ce qu’il s’active que si la source de dégâts est supérieure à 0 avant bouclier ?
      Merci 😉

        Leandre · 7 October 2021 at 10h37

        0 dégât n’est pas une source de dégâts, à la limite, c’est une absence de dégât 😉
        Pour te répondre clairement : une créature avec 0 dégât de fait pas proc la Protection.

          Ben · 7 October 2021 at 14h55

          parfait, merci pour la précision 🙂

        Patrick Caron · 12 October 2021 at 4h24

        Par contre, si tu lui donnes l’habileté sprint, du coup, boom! Les combos sont très intéressant dans ce jeu.

Guillaume B · 4 October 2021 at 22h09

Bonjour,
Je me suis fait un petit livret de règles pour l’imprimer en format brochure.

Est ce que vous me donnez l’autorisation pour le partager sur BGG?

Bonne journée

    Leandre · 4 October 2021 at 22h11

    Sur le principe, oui, mais je veux bien le voir avant de valider le partage sur BGG, merci de me contacter par mail : leandre@grammesedition.fr

      Guillaume B · 4 October 2021 at 22h12

      Je vous contacte par mail. J’avais partagé le lien en guise de site web dans le formulaire.

      Thomas · 5 October 2021 at 12h27

      Bonjour,
      Serait il possible de proposer une “vidéo règle” pour chaque mode de jeu?
      Merci d’avance!

        Leandre · 5 October 2021 at 12h30

        Il y a plusieurs vidéos qui sont en cours de préparation (Es-tu Game?, La société des jeux, Ludovox…). Elles seront disponibles début novembre.

Vince · 5 October 2021 at 22h52

Je viens de me rendre compte que le draft du mode solo n’est pas utile. Prendre directement les 8 cartes qui nous interessent revient au même.

    Leandre · 5 October 2021 at 22h57

    Non, ce n’est pas pareil de faire un draft contre l’IA que de prendre directement 8 cartes de son choix et de laisser le reste à l’IA. Lorsque vous faites le draft, vous devez prendre une carte pour vous et vous devez renoncer à trois cartes. Et vous devez faire ça 8 fois. Par exemple, sur 4 cartes révélées, s’il y a deux cartes que vous souhaitez prendre pour votre deck, vous devrez choisir laquelle vous ajouterez à votre deck et laquelle vous laisserez à l’IA avec les deux cartes restantes. Il y a un véritable choix qui se construit au fur et à mesure du draft en fonction de ce que vous avez pris pour votre deck et ce que vous avez laissé à l’IA.

      Vince · 5 October 2021 at 23h18

      C’est exact, c’est moi qui ai manqué un truc. Toutes mes excuses 😀

        Leandre · 5 October 2021 at 23h27

        Pas de souci, je suis là pour ça ! 😀

Frédéric THOMAS · 6 October 2021 at 8h44

Bonjour, l’IA commence par la ligne du haut et alterne ensuite.
Elle ne cherche pas à combler les trous ?
Si au début de son tour, elle a 3 créatures sur la ligne du haut et aucune en bas, elle commence par en ajouter une 4ème en haut ?

    Leandre · 6 October 2021 at 9h29

    Je confirme que l’IA commence toujours sa phase d’invocation en jouant sur la ligne du haut. Puis, alterne avec la ligne du bas à chaque nouvelle carte piochée.

Khumi · 6 October 2021 at 10h50

Bonjour,
Tout d’abord merci pour cette campagne KS et ce jeu fort sympathique.
Une question de gameplay s’est posée hier soir.
Avec le pouvoir Berserk, il est dit qu’à chaque fois que la créature attaque et détruit une créature adverse, elle attaque à nouveau.
Dans le cas concret que nous avons vécu, si la créature attaque et détruit la dernière créature adverse de la ligne, elle attaque donc à nouveau, mais cette fois-ci, elle inflige des dégâts au bastion (ou au fort).
Sommes-nous d’accord ?
Merci d’avance

    Leandre · 6 October 2021 at 11h47

    L’information est dans la FAQ : “Lorsqu’une créature possède la capacité spéciale Berserk et qu’elle détruit une créature, s’il n’y a plus de créature adverse sur sa ligne, est-ce qu’elle attaque le Bastion/Fort ? Oui, quand une créature avec la capacité spéciale Berserk détruit la dernière créature adverse d’une ligne, elle peut attaquer à nouveau et c’est donc le Bastion/Fort qui est la cible de cette attaque (sauf s’il s’agit d’une créature qui vient d’être posée en jeu ce tour et qui peut attaquer grâce à la capacité spéciale Rage).”

    Si besoin, je reste disponible.

    Léandre

      François · 7 October 2021 at 0h29

      Une petite question complémentaire sur la capacité Berserk: la créature peut elle réattaquer à chaque fois qu’elle détruit une créature adverse, i.e. plus que deux fois dans le tour ? (et merci pour ce super jeu et cette super campagne !)

        Leandre · 7 October 2021 at 0h35

        Je confirme qu’une créature avec Berserk attaque immédiatement de nouveau quand elle détruit une créature. Dans l’exemple en vidéo, Ogre attaque Grrr et le détruit. Ogre attaque donc de nouveau. Ogre attaque Zombie et le détruit. Ogre attaque donc de nouveau. Ogre attaque baron, mais son attaque ne permet pas de le détruire. Ogre a terminé d’attaquer.

          François · 7 October 2021 at 0h45

          Oups la vidéo est pourtant très claire, désolé ! 🤭

renaud · 6 October 2021 at 17h32

Bonjour, je me pose une question. Le bastion/fort doit être décaler vers la droite pour chaque dégât. Mais entre chaque tour comme on joue les cartes les plus a gauches ça re-décale le fort / bastion ?
par exemple le fort est en 5éme position, si je joue 2 cartes passe t’il en 3eme position ou reste t’il en 5 éme ?
De plus si l’on reçoit pile poil les dégâts pour mettre le fort / bastion tout a droite, faut t’il qu’il reçoive encore des dégâts pour le faire basculer ou pas ?
Merci, c’est un super jeu que vous avez fait, et le mode solo est vraiment sympa avec le modificateur de difficulté ! Bravo a toute l’équipe.

    Leandre · 6 October 2021 at 17h38

    Bonjour Renaud,

    Concernant ta première question :

    Quand je joue des cartes qui sont à gauche de mon Bastion/Fort, elles se décalent automatiquement vers la gauche. Puis quand mes créatures détruites reviennent dans ma main, elles reviennent à l’extrémité droite de ma main. Ce système fait donc office de soin ? Tout à fait !”

    Concernant ta deuxième question :

    “Quand une carte «Bastion» atteint l’extrémité droite de la main d’un joueur, elle est détruite : pivotez la carte côté «Fort» et replacez-la à l’extrémité gauche de la main du joueur. Les dégâts excédentaires infligés au «Bastion» ne se répercutent pas sur le «Fort». Quand une carte «Fort» atteint l’extrémité droite de la main d’un joueur, ce joueur a perdu.”

    Bonnes parties !

Antoine G · 6 October 2021 at 22h31

Salut Léandre !

Je découvre avec plaisir ta création. Mon fils de 9 ans est fan, il me demande une partie tous les soirs avant d’aller se coucher !
Nous avons une petite question : lorsqu’une créature utilise la capacité spéciale SPRINT, elle est déplacée au plus près du pont. Après avoir attaqué, est-ce qu’elle retourne à sa position initiale ou est-ce qu’elle reste au plus près du pont ?

    Leandre · 6 October 2021 at 22h36

    Salut Antoine,

    Content d’apprendre que mon jeu plaise à ton fils !

    Et pour répondre à ta question : après avoir attaqué, la créature avec la CS Sprint ne retourne pas à sa position initiale, elle reste au plus près du pont.

    Si besoin d’autres précisions, je reste disponible.

    Bonnes parties,

    Léandre

François · 7 October 2021 at 0h40

Bonsoir Léandre,

Une précision sur la capacité splash : s’il n’y a pas de créatures à la même place que celle attaquée sur l’autre ligne, est ce que les dégâts sont bien appliqués au bastion/fort ?

    Leandre · 7 October 2021 at 0h46

    Non, Splash ne s’applique QUE sur des créatures. Si une créature avec le Splash attaque le Bastion / Fort de l’adversaire, alors Splash ne s’active simplement pas.

    “Splash : Inflige ses dégâts à la créature ciblée ET à la créature située à la même place, sur la ligne voisine.”

      François · 7 October 2021 at 1h31

      Ok merci ! Comme c’est précisé pour perforation et pas pour splash, ça m’a fait douter. 🙂

Nanoben · 7 October 2021 at 15h55

Bonjour,
Petite question en cas concret pour Aberration, qui possède (entre autres) sprint et berserk.
Si je pose Aberration derrière Zombie par exemple. Au moment de l’assaut, il saute par-dessus et attaque. Mettons que cette attaque détruise un monstre adverse, la capacité berserk s’active, et Aberration peut attaquer à nouveau. Sauf que maintenant, c’est Zombie le plus à gauche sur ma ligne.
La question est donc, dans ce cas précis, le berserk fait-il ré-attaquer immédiatement (et jusqu’à ce que berserk ne s’active plus), ou seulement après Zombie ?

    Leandre · 7 October 2021 at 16h28

    Dans ce cas, il faut d’abord terminer la séquence d’attaque de l’Aberration avant d’attaquer ave le Zombie. Donc : Aberration continue d’attaquer jusqu’à ce qu’une attaque ne détruise pas de créature adverse. Ensuite, c’est au tour de Zombie d’attaquer.

      Nanoben · 7 October 2021 at 16h46

      On ne passe donc à la créature suivante qu’après avoir intégralement résolue toutes les actions de la créature dont c’est le tour.
      C’est noté, merci.

Frédéric THOMAS · 7 October 2021 at 19h47

Bonjour,
Toutes les cartes derrière le vortex (aura-sprint) bénéficient t-elles du sprint dans le même tour ?

    Leandre · 8 October 2021 at 0h25

    Bonjour Frédéric,

    Quand une créature attaque, si elle est adjacente au Vortex, alors elle bénéficie de son Aura (Sprint).

    Admettons A B C et admettons que A soit le Vortex. Alors quand B attaquera, il bénéficiera de l’Aura (Sprint) du Vortex et la configuration sera celle-ci : A C B. Puis C attaquera et il bénéficiera de l’Aura (Sprint) du Vortex, changeant encore une fois l’organisation de vos créatures en jeu : A B C

Thomas · 8 October 2021 at 12h37

Bonjour, j’ai une question que je me pose en jouant:
Lorsque une unité dotée des effets berserk et splash ou perforation tue dans la même attaque 2 ennemis, beneficie-t-elle d’une ou deux attaques bonus liées au berserk?
Pour moi c’est 1 seule attaque bonus, mon interprétation est elle exacte?
Merci!

    Leandre · 8 October 2021 at 12h47

    Bonjour Thomas,

    L’effet de la capacité spéciale Berserk est une condition : “Berserk : Chaque fois que cette créature attaque et détruit une créature adverse, elle attaque à nouveau.”

    Avec Berserk, il n’y a pas d’effet cumulatif en fonction du nombre de créatures détruites en une seule attaque. Autrement, nous aurions ajouté dans la description de la capacité spéciale la mention “[…] pour chaque créature détruite.” à la fin de la description.

    Donc, une seule attaque.

      Uru · 9 October 2021 at 6h48

      Bonjour Léandre, Merci pour le jeu que je vient de recevoir et que j’ai hâte d’essayer.

      Par contre il me semble que même sans “pour chaque” la phrase est effectivement ambiguë.

      Il faudrait plutôt “ Chaque fois que cette créature attaque et détruit *au moins* une créature adverse, elle attaque à nouveau.”

      Humblement

        Leandre · 9 October 2021 at 9h49

        J’ai un peu peur que ça ne rende la compréhension aussi ambiguë notamment pour les nouveaux joueurs, puisque l’ajout du “au moins” n’a de sens que dans le cas précis où Berserk est associé à Splash ou Perforation. Dans tous les autres cas, le joueur ne comprendrais pourquoi il y a “au moins” dans le descriptif pour Berserk. Ce qui me semble le plus adapté, c’est une précisons pour ce cas spécifique en FAQ.

Sébastien · 10 October 2021 at 4h37

Il est question d’une version legacy dans l’introduction, peux-tu nous en dire plus?
Sera t-elle disponible dans la campagne KS?

    Leandre · 10 October 2021 at 10h43

    Bonjour Sébastien,

    Le mode Legacy ne sera pas dans la prochaine campagne Kickstarter de novembre. Nous allons déjà proposer pas mal de de contenu (6 extensions autonomes, un pack d’addons, un générateur de cartes en ligne, un module “Champion”…). Si tu veux quelques infos sur le mode Legacy envisagé pour plus tard, tu trouveras des infos sur la première campagne Kickstarter annulée : https://www.kickstarter.com/projects/grammesedition/clash-of-deck

Etienne · 10 October 2021 at 12h08

Bonjour
Est ce que la capacité spéciale Rage avec Aura active les cartes adjacentes lorsqu’elle vient d’être posée ou au tour suivant ?

    Leandre · 11 October 2021 at 0h43

    Oui, c’est à ça que sert l’Aura : Rage. Je confirme donc que les deux éventuelles cartes adjacentes au Shaman pourront attaquer le tour où elles sont mises en jeu parce que le Shaman possède l’Aura : Rage.

      Francis G. · 15 October 2021 at 0h40

      Donc, une carte qui est posée dans le tour ne peut attaquer immédiatement à moins qu’elle ne soit elle-même Rage ou qu’elle soit adjacente à une carte aura Rage.
      Les cartes à capacité Aura ne peuvent dinc pas attaquer dans le tour où elles sont posées à moins qu’elle ne réponde à la même condition de Rage.
      Question: les capacités Aura sont-elles actives dès leur arrivée en jeu (et donc, affectent-elles les cartes adjacentes dès le premier tour) ? J’en déduis que oui.

      En passant, j’aime énormément la mécanique et la dynamique de Clash of decks. J’ai tellement hâte à la saison 2 pour les extensions! …et sans doutes quelques goodies?

        Leandre · 15 October 2021 at 12h19

        L’Aura prend effet immédiatement lors que la créature est posée en jeu. La créature adjacente en bénéficie tant que la créature avec l’Aura est en jeu. Aussitôt que cette créature se déplace ou qu’elle quitte le jeu (et retourne dans la main de son propriétaire), la créature adjacente perd immédiatement l’effet octroyé par l’Aura.

Zetaz · 10 October 2021 at 14h53

Bonjour.
Une seule creature en attaque a berserk et perforation.
En defense, 2 creatures. la première creature a protection et la suivante est faible.
L’attaquant ne fait rien a la premiere du fait de la protection et tue la seconde.
L’effet berserk se produit . Vers quelle cible? La premiere creature toujours en vie ou le bastion ?
Merci

    Leandre · 11 October 2021 at 0h45

    La cible de chaque attaque est toujours la créature adversaire la plus proche du pont, sur la même ligne. Donc votre deuxième attaque ciblera la créature adversaire qui vient de perdre sa Protection. S’il n’y a plus de créature adverse sur la ligne, les dégâts seront infligés au Bastion / Fort.

Etienne · 10 October 2021 at 17h53

Est il possible d’avoir un double bouclier ?

    Leandre · 11 October 2021 at 0h48

    Non, les capacités spéciales ne sont pas cumulatives. C’est soit tu l’as, soit tu l’as pas. Mais tu l’as pas deux fois ! Il n’est donc pas possible d’avoir une “double Protection” ou un “double Sprint”.

Sebastien · 10 October 2021 at 21h34

Bonjour

Tout d’abord merci pour ce super jeu !

J’ai une question sur une résolution de combat :

J’ai un revenant sur la partie de gauche tout seul qui tape sur la machine (carte la plus proche du pont sur la partie de droite) et qui la détruit (2 dégâts VS 1 point de vie). Derrière il y a un gnome qui est impacté par la perforation est ce que le gnome bénéficie de l’ancienne protection de la machine ou bien comme ce dernier a été supprimé en premier il est également éliminé car il ne dispose que d’un point de vie ?

Merci par avance pour ta réponse 😉

    Leandre · 11 October 2021 at 0h51

    Les dégâts d’une Perforation ou d’un Splash se font en même temps que les dégâts normaux de l’attaque, la résolution est en simultané. Donc, lorsque le Gnome subit l’attaque liée à la Perforation, il bénéficie encore de la Protection de la Machine qui est encore en jeu.

    Précisions dans la FAQ :

    Quand plusieurs créatures sont détruites en même temps avec Splash ou Perforation, dans quel ordre doivent-elles être replacées dans la main de leur propriétaire ? C’est le propriétaire des cartes qui décide de l’ordre dans lequel les cartes remontent à l’extrémité droite de sa main.

    Jusqu’à quand est-ce que une créature adjacente bénéficie de la capacité spéciale octroyée par une Aura ? La créature adjacente en bénéficie tant que la créature avec l’Aura est en jeu. Aussitôt que cette créature se déplace ou qu’elle quitte le jeu (et retourne dans la main de son propriétaire), la créature adjacente perd immédiatement l’effet octroyé par l’Aura.

Thespios · 12 October 2021 at 17h12

Bonjour Léandre,
J’ai pu testé une première partie avec le mode solo ce jour. Très bonne expérience, mais j’ai quelques remarques :
РLes r̬gles sont assez claires mais je trouve que ce mode de pr̩sentation ne permet pas de les avoir facilement sous la main. Un format aide de jeu serait peut-̻tre appr̩ciable,
– Les pictos des pouvoirs sont un peu casse-pied à se souvenir (pas si intuitif en fait). Idem des cartes avec un résumé des pouvoirs seraient appréciables.
– Le suivi des versions et erratas : j’ai du mal me rendre compte si je joue avec la bonne règle, etc. J’ai l’impression qu’il y a eu quelques changements majeurs avec le site officiel et beaucoup de liens sont morts. Et comme je trouve la présentation du site officiel très light, j’ai l’impression de toujours tourner en rond et de pas trouver 🙂 J’aurais bien vu une section dédiée aux règles avec un vrai glossaire des pouvoirs mis en page etc. C’est du boulot surtout avec le multi langue mais tellement plus agréable. Surtout que le jeu a un gros potentiel tellement il est plaisant et beau.
– Le cumule des dégâts en attaque est pas évident à comprendre dans la règle actuelle. Sur une illustration du Kickstater il avait un diagramme assez explicite d’ailleurs. C’est là où je trouve que finalement les vidéos de la règle en ligne disparaissent dans la version PDF. Hors des illustrations seraient fort utiles dans la règle. Je pense que les illustrations peuvent avec les cartes anglais pour toutes les version des règles (c’est le nom de la carte et son type, pas vraiment génant). Le texte accompagnant la description suffira à comprendre.
– Enfin j’ai pas bien compris si on peut encore acquérir une version boîte ou si il faut passer par les plaques à 3 euros ? Idem ce sujet n’est pas très clair sur le site.
Sinon très beau boulot et merci pour cette création dans lequel je trouve tout ce que Hearthstone donnait en simplifiant les JcE à l’essentiel.

    Leandre · 13 October 2021 at 12h45

    Bonjour Thespios,
    РSi vous retournez les cartes Pont, vous trouverez une aide de jeux avec le descriptif des 8 capacit̩s sp̩ciales.
    – De quels liens morts parlez-vous ?
    – Concernant le cumule des dégâts, c’est pourtant clairement mentionné : “Quand une créature subit au moins autant de dégâts cumulés que la valeur de ses Points de Vie, la créature est détruite.”
    – Nous sommes en réflexion sur une règle plus “standard”, avec des exemples illustrés. Si nous le faisons, nous l’annoncerons lors de la campagne KS de novembre.
    – La version à découper soi-même n’est plus édité depuis un an et son développement a été interrompu. Il faut savoir qu’il y a eu une grosse refonte et rééquilibrage entre la première version à découper soi-même et le Starter Kit et les extensions à venir : rééquilibrage des cartes, de nouveaux noms et certains nouveaux visuels, des capacités spéciales supprimées ou modifiées, la suppression du type Bâtiment, la réécriture des règles, la taille des cartes accrues, des aides de jeux intégrées… C’est pourquoi il est déconseillé de mélanger les deux versions pour jouer, on ne peut pas te garantir un équilibrage pertinent et de bonnes sensations de jeu.

Manon · 13 October 2021 at 12h23

Bonjour Léandre,
Pourriez-vous préciser dans quels contextes une créature peut attaquer le bastion/fort?

“Lors d’un Assaut, une créature inflige sa valeur d’Attaque à la créature adverse la plus proche sur la même ligne. S’il n’y a pas de créature adverse qui puisse être attaquée, alors la créature inflige des dégâts directement au «Bastion/Fort» de son adversaire”

Pourtant, il est indiqué pour certaines capacités spéciales (perforation, rage), “…jamais sur la bastion/fort).

Aussi, sur la petite carte de référence, il n’est pas indiqué ” pour Splash : “pas au bastion/fort”, mais dans la FAQ est précisé le contraire: ” …les capacités spéciales Splash et Perforation ne s’activent que sur des créatures, jamais sur le Bastion/Fort”.

Merci de votre temps.

    Leandre · 13 October 2021 at 12h36

    Le Splash ou la Perforation d’une Créature ne l’empêche pas d’attaquer le Bastion / Fort de l’adversaire s’il n’y a pas de Créature sur le ligne. Seulement, ces capacités ne s’activent pas lors d’une attaque sur le Bastion / Fort. De même, si votre Créature attaquante possède la Perforation et qu’il n’y a qu’une seule Créature adverse sur la ligne, la Perforation ne s’active pas sur le Bastion / Fort adverse.

    Sur les cartes d’aide de jeu, nous avons insisté avec “pas au bastion/fort” sur la capacité spéciale Perforation et Rage parce que ce sont des questions nous ont été posées de manière récurrentes, spécifiquement sur ces 2 capacités spéciales.

Thespios · 13 October 2021 at 12h26

Bonjour, j’aurais besoin de quelques précisions sur l’application des dégâts cumulés, j’ai un doute.

Comment sont résolus les dégâts cumulés ?
Supposons que j’ai 3 créatures dans ma ligne du haut dans cette ordre de gauche à droite en valeur d’attaque : 2 / 1 / 5.
L’adversaire a sur la même ligne en face les carte suivante dans l’ordre de gauche à droite en valeur de défense : 3 / 1.
Est ce que j’attaque d’abord avec mes cartes 2+1=3 (en partant du fond donc) pour tuer la carte 3 qui est devant ? Ensuite j’attaque avec la carte 5 restante pour taper le 1 qui reste sur la ligne ?
Ou est ce que j’attaque avec 2+1+5=8 chaque créature adverse prends 8 dégâts ?
En gros est ce qu’une carte qui a était utilisée pour attaquer n’est plus utilisée pour attaquer dans le même tour ? Ce que je suppose.

Comment sont résolus les dégâts cumulés vers une cible aérienne ?
Supposons que j’ai 2 créatures dans ma ligne du haut dont une seule à la compétence Visée.
Est ce que je peux cumuler la valeur d’attaque de toutes les créatures attaquantes à partir du moment qu’au moins une a Visée ?
Ou est ce que chaque créature attaquante doit avoir Visée pour pouvoir attaquer une cible aérienne ?

    Leandre · 13 October 2021 at 13h07

    Chaque créature attaque une seule fois, de la créature la plus éloigné du Pont jusqu’à la créature la plus proche du Pont. La cible de l’attaque est toujours la créature adverse la plus proche du Pont. S’il n’y a pas de créature adverse sur la ligne, les dégâts sont infligés directement au Bastion / Fort adverse. Dans votre exemple : Créature 2 attaque et inflige 2 dégâts à Créature 3 adverse. Ensuite, Créature 1 attaque et inflige 1 dégâts à Créature 3 adverse qui vient de perdre son dernier PV. Creature 3 adverse est détruite et remonte à l’extrémité droite de la main de son propriétaire. Enfin, Créature 5 inflige 5 dégâts à la Créature 1 adverse. Creature 1 adverse est détruite et remonte à l’extrémité droite de la main de son propriétaire.

    Il n’y a pas de capacité spéciale “Aérienne” et “Visée” dans le Starter Kit de Clash of Decks. Je pense que vous utilisez les règles du Starter Kit pour jouer avec l’ancienne version à découper soi-même de Clash of Decks, d’où les incompréhensions. Pour répondre quand même à votre question, chaque créature attaquante doit avoir Visée pour pouvoir attaquer une cible aérienne.

Reno · 15 October 2021 at 8h18

Bonjour,

Le doute m’habite comme dirait l’autre 😉
Si je me retrouve avec seulement 5 cartes en main dont mon bastion/fort et que celui-ci se trouve en avant dernière place à droite (du coup il ne me reste qu’un seul point de vie), lors de la phase d’invocation je ne pourrai donc pas utiliser (mettre en jeu si c’est une créature ou lancer si c’est une incantation) la carte la plus à droite sous peine de faire passer mon fort bastion/fort en dernière position et donc de soit passer de bastion à fort, soit même de perdre si c’est mon fort ?

    Leandre · 15 October 2021 at 12h22

    En effet, vous devez garder au moins une carte à droite de votre Bastion / Fort, sinon il est détruit.

Yoh · 15 October 2021 at 17h07

Peut-on jouer une carte Invocation entre 2 attaques d’une créature dotée de la capacité Berserk?

    Leandre · 15 October 2021 at 17h24

    Oui. Une carte Invocation peut être joué pendant la phase d’Invocation (2) et pendant la phase d’Assaut (3). Pendant la phase d’Assaut, l’Incantation peut être jouée entre deux attaques de créatures différentes, entre deux attaques d’une même créature (Berserk), et aussi après l’attaque de la dernière créature.

      Gregou77 · 10 November 2021 at 1h01

      On est d’accord que cette règle n’est pas applicable sur BGA ? L’incantation n’est utilisable que pendant l’invocation ou au début de l’assaut ?

        Leandre · 10 November 2021 at 3h53

        Si elle n’est pas applicable sur BGA, c’est que c’est un bug et qu’il faut faire un report quand cette situation se produit.

Gufarg · 16 October 2021 at 13h51

Bonjour et tout d’abord merci pour ce jeu fantastique.
Ma question concerne la notion de soin. Après avoir pris des dégâts et déplacé mon bastion vers la droite, les cartes à gauche du bastion sont elles utilisables? J’avais compris dans les règles que seules les 4 cartes à droite du bastion pouvaient être jouées. Pourriez vous me donner quelques explications à ce sujet?
Merci

    Leandre · 16 October 2021 at 14h30

    Concernant la question sur le soin, la précision est dans la FAQ : “Quand je joue des cartes qui sont à gauche de mon Bastion/Fort, elles se décalent automatiquement vers la gauche. Puis quand mes créatures détruites reviennent dans ma main, elles reviennent à l’extrémité droite de ma main. Ce système fait donc office de soin ? Tout à fait !

    Les joueurs peuvent jouer les 4 cartes les plus à gauche de leurs mains, pas les 4 cartes les plus à gauche à partir de la carte Bastion / Fort : “Un joueur ne peut jouer que les 4 cartes les plus à gauche de sa main (sans prendre en compte la carte «Bastion/Fort»).

      Gufarg · 16 October 2021 at 15h01

      Merci pour votre réponse. Je n’avais pas lu la petite mention sans prendre en compte la carte bastion. De fait je comprends bien mieux.
      Merci encore et bonne après-midi.

Yoh · 16 October 2021 at 19h17

Afin d’être sur de bien savourer mes victoires en mode solo, je voudrais bien comprendre ce qui se passe concrètement lorsque la carte Fort de l’ia est visible et qu’il effectue un dernier tour de jeu:
Est ce qu’on remélange donc le deck pour qu’il reprenne à la phase 1, ou est-ce qu’il effectue seulement une dernière attaque avec ses créatures en jeu?
De plus, lorsque le Fort est dévoilé pendant sa phase d’invocation, il effectue donc ses attaques de la phase 3, puis il effectue ensuite un ultime tour de jeu: il attaque donc 2x de suite, c’est bien ça? Et l’on ne joue pas un dernier tour nous aussi avant son ultime attaque?
Un grand merci pour ce très bon jeu extrêmement addictif!

    Leandre · 17 October 2021 at 3h35

    Lorsque la carte Fort de l’IA est visible, elle joue encore un tour. Le deck n’est pas reconstituée, elle ne bénéficie donc que d’une dernière phase d’assaut.

    Si le Fort est dévoilé pendant sa phase d’invocation, vous terminez le tour du l’IA en résolvant sa phase d’assaut. Puis, c’est à vous de jouer. Et après, l’IA joue son dernier tour (uniquement la phase d’assaut puisqu’elle ne dispose plus de carte dans son deck).

      Yoh · 17 October 2021 at 20h11

      Merci pour ces réponses rapides et précises qui clarifient toutes les subtilités de ce jeu riche et malin

Peppe · 26 October 2021 at 11h18

Bonjour Leandre,
Tout d’abord un grand merci pour ce magnifique Starter Kit, j’adore 🙂
J’aurais besoin d’une précision sur une situation de jeu :
Si une créature, avec les capacités Sprint et Rage, arrive à l’extrémité et qu’il n’y a pas de créatures en face à attaquer, est-ce qu’elle s’avance, même sans attaquer?

    Leandre · 26 October 2021 at 11h57

    Si tu poses en jeu une créature avec les capacités spéciales Sprint + Rage et qu’il n’y a pas de créature adverse sur la ligne, alors Sprint ne s’active pas. En effet, la Rage permet d’attaquer UNIQUEMENT des créatures adverses et Sprint ne se déclenche QUE si ta créature attaque.

      Peppe · 26 October 2021 at 22h08

      Merci beaucoup pour ta rapide et précise réponse, tout est clair maintenant.
      Bonne soirée et vivement le prochain Kickstarter 🙂

MaRRocK · 31 October 2021 at 15h18

Bonjour,
Comment s’applique les capacités spéciales d’une incantation ? Il ne me semble pas que l’information soit présente dans les règles.
Merci !

    Leandre · 1 November 2021 at 1h09

    De la même manière que les capacités spéciales d’une créature. Par exemple, si votre Incantation possède la Perforation, vous infligez aussi les dégâts de l’Incantation à la créature derrière celle que vous avez ciblé avec l’Incantation.

Pyracanta · 1 November 2021 at 22h51

Bonjour,

Impressionnant la profondeur et la richesse de ce jeu, bravo !

Lors de ma première partie, j’ai été dans l’incapacité de faire quoi que ce soit fasse à la créature Alpha de mon adversaire. J’ai envisagé d’utiliser une incantation pour passer la “protection” avant de réaliser une attaque par une créature, mais j’ai considéré que “Indestructible” faisait que mon incantation n’était pas une première source de dégât, donc était sans effet sur la “protection”. Est-ce exact ?

Bon courage pour la phase 2 !

    Leandre · 1 November 2021 at 23h04

    Bonjour Pyracanta,

    En effet, votre Incantation sur la créature Alpha n’infligeant aucun dégât, cela n’est donc pas considéré comme une source de dégât. L’Alpha est une créature très résiliente malgré ses 2 PV. Pour la détruire, il faudra uniquement utiliser des attaques de créatures.

Cmdt_Ramon · 2 November 2021 at 17h57

Bonjour Léandre,
J’ai organisé un petit tournoi ce week-end, pour faire découvrir le jeu à mon groupe de joueurs-euses, à qui j’ai offert à chacun-e une boîte. Tout le monde devait jouer une fois chaque deck pré-construit. On était 12 et on a passé un bon moment, le jeu a été très apprécié. J’ai remarqué qu’à chaque manche il y avait systématiquement une partie qui durait beaucoup plus longtemps que les autres (45′ voire plus), les joueurs n’arrivant pas à débloquer la situation rapidement.
Avant le tournoi il m’a quand même fallu un peu de temps pour bien appréhender les règles et sans la FAQ et le fil de discussion j’aurais eu encore plusieurs doutes/interrogations.
J’ai eu la remarque de deux joueurs gauchers qui ne trouvaient pas très pratique d’avoir le coût en mana en haut à gauche des cartes, car dans leur main ce chiffre était caché.
Voilà un petit retour. Merci pour ce jeu !

    Leandre · 3 November 2021 at 1h14

    Merci pour ton retour ! Est-ce que tu aurais quelques photos à partager sur le groupe Facebook FR de Clash of Decks ? Je pense que ça pourrait donner des idées à d’autres ! Est-ce que c’était toujours l’affrontement des deux mêmes decks qui généraient des parties longues ?

    Quand la partie s’éternise, c’est souvent que les deux joueurs se focus sur la gestion des créatures adverses et pas sur la destruction du Bastion / Fort. Privilégie l’agression, pas la défense. Ne répète pas la même boucle si la partie tourne en rond, tu dois essayer une stratégie différente. Jouer défensivement est bénéfique pour l’adversaire qui récupère du Mana et des HP, ce n’est pas une stratégie optimale (ça dépend de ton deck). Garde à l’esprit que ton objectif n’est pas de tuer systématiquement les créatures adverses (c’est parfois un mauvais choix d’ailleurs), mais de détruire le Fort adverse.

    La stratégie de base utilisée par les nouveaux joueurs est de défendre toutes les attaques de l’adversaire jusqu’à ce qu’il prenne le contrôle des deux lignes. Le Snowball peut fonctionner, mais ce n’est pas la stratégie optimale, ce sont généralement des parties longues et répétitives. Clash of Decks est un jeu où il faut accepter de prendre des dégâts pour attaquer encore plus fort sur l’autre ligne, c’est une course aux dégâts. Par exemple, si l’adversaire place une créature difficile à gérer sur une ligne, il vaut mieux attaquer directement sur l’autre ligne pour l’obliger à réagir et ainsi l’empêcher de construire son assaut sur la première ligne. Il faut forcer l’adversaire à réagir. Bien sur, il peut être pertinent de défendre en sacrifiant quelques petites créatures pour gagner du temps afin de mettre la pression sur l’autre ligne.

    Après quelques milliers de parties sur BGA, je peux te donner les stats : environ 13 cartes jouées par joueur et par partie en moyenne, environ 7 tours joués par joueur et par partie en moyenne, environ 7 minutes de jeux par joueur et par partie en moyenne.

    Pour infos, les decks préconstruits ont été pensés pour découvrir les capacités spéciales et découvrir le jeu plus facilement. Mais dès que tu es familier avec les capacités spéciales, tu devrais passer en format Draft.

    Concernant les joueurs gauchers, nous avons pensé à eux pour la Saison 2 puisque nous proposerons des porte-cartes qui permettent d’avoir les mains libres et une vue sur l’ensemble des informations de sa main.

      Cmdt_Ramon · 9 November 2021 at 15h10

      Bonjour Léandre,
      Merci pour ta longue réponse.
      Comme demandé, c’est avec plaisir que j’ai publié une photo sur FB.
      Pour répondre à ta question, nous nous sommes toujours affrontés avec deux decks pré-construits différents.
      Au fur et à mesure des parties, nous nous sommes rendus compte de quelques subtilités et stratégies gagnantes, notamment celle que tu détailles dans ton message. A lire les stats issues de BGA, il faudra encore que nous nous entraînions afin de jouer plus rapidement !
      Je transmets ta réponse à mon groupe de joueur-euses, les gauchers seront contents d’apprendre qu’un solution est prévue pour eux.
      Plein succès pour la saison 2 !

Benoît · 6 November 2021 at 13h34

Bonjour,
Comment génère t’on le pdf des règles du jeu?
Je ne trouve pas en bas de page où se trouve le lien.
Cordialement,
Benoît

    Leandre · 6 November 2021 at 19h26

    Bonjour Benoit,

    Pour le moment, la règle est exclusivement disponible sous ce format de règle en ligne. Pour les joueurs qui préféreraient un livret de règles imprimable, sachez que nous travaillons à la création d’un PDF avec une mise en page adaptée à l’impression et des exemples illustrés. Ce format de de règles plus standard sera disponible en 2022, avant la livraison des récompenses de la saison 2.

Qef Tser · 10 November 2021 at 10h22

Une incantation ne peut donc pas cibler le bastion/fort ?

    Leandre · 10 November 2021 at 13h22

    En effet, une Incantation ne peut cibler QUE des créatures, jamais le Bastion / Fort.

Eric · 16 November 2021 at 15h16

Bonjour,
Une créature a Berserk + Instinct.
Si elle en détruit une autre en répliquant grâce à Instinct, pourra-t-elle utiliser sa capacité Berserk et réattaquer immédiatement, ou considère-t-on qu’elle n’a pas attaqué (juste répliqué) et que la capacité Berserk est donc caduque ?
Eric

    Leandre · 16 November 2021 at 15h30

    Si une créature avec Berserk ET Instinct détruit une créature en répliquant grâce à sa capacité Instinct, elle attaque de nouveau grâce à sa capacité Berserk.

      Eric · 16 November 2021 at 20h37

      Merci!

Aurélien · 17 November 2021 at 21h49

Bonsoir Léandre,
Si une créature bénéficie d’une Attaque augmentée par une capacité et possède Berserk, l’/les attaque(s) Berserk suivante(s) profite(nt)-t-elle(s) aussi de l’Attaque augmentée ?
Félicitations pour le jeu qui fait des émules de 7, 23 et 42 ans…

    Leandre · 18 November 2021 at 0h57

    Bonjour Aurélien,

    Content de savoir que toute la famille a adopté Clash of Decks !

    Pour répondre à ta question : le bonus d’attaque octroyé par le Sprint dure jusqu’à la fin du tour. Donc oui, les attaques suivantes avec Berserk bénéficient aussi du bonus d’attaque.

Éric · 19 November 2021 at 17h32

Bonjour Léandre,
Dans la dernière news sur le Kickstarter, tu indique ceci pour la capacité vulnérabilité :
« Enfin, quand une Créature avec Vulnérabilité attaque votre Bastion ou Fort, celui-ci passe à 1 PV… »
Pourtant, le texte de la carte indique :
« The creature or Incantation deals damage to a creature until […] ».
Cela laisse donc entendre qu’il n’est possible de réduire à 1 la vie que d’une créature, et non du fort ou du bastion.
Peux-tu préciser ?
Éric

    Leandre · 20 November 2021 at 0h29

    Bonjour Eric,

    Tu as raison de poser la question. Je confirme que le Bastion / Fort peut aussi être affecté par la capacité spéciale Vulnérabilité. Je te rassure, le descriptif des nouvelles capacités spéciales n’est pas définitif. Un spécialiste des règles doit encore les retravailler pour apporter des précisions et pour éviter toute confusion.

      Éric · 20 November 2021 at 9h45

      Ok super, merci pour le retour!

Ivan · 27 November 2021 at 14h46

Bonjour,

Je ne comprends pas comment fonctionne la carte “tournée générale”.
Merci de vos précisions.
Et bravo pour la saison 2

    Leandre · 29 November 2021 at 16h26

    Il s’git d’une carte de la version à découper soi-même, donc pas compatible avec la nouvelle version de Clash of Decks.

    Cette carte permet, depuis votre main, de donner la capacité spéciale “Réanimation” à votre carte de gauche.

Leave a Reply

Avatar placeholder

Your email address will not be published. Required fields are marked *